Goûter la joie de vivre au quotidien

Upper Loch Torridon, west coast Scotland. Panorama, from 7 pictures. Source: Wikimedia commons
Upper Loch Torridon, west coast Scotland. Panorama, from 7 pictures.
Source: Wikimedia commons

Un auteur bouddhiste, Jack Kornfield, a écrit sur le retour au quotidien après avoir connu l’extase (1). Je ne sais pas ce qu’est l’extase et je ne suis pas du tout sûre que de l’atteindre soit un objectif pour moi. Mais il est une autre expérience très concrète, enraciné dans mon quotidien, c’est de goûter la joie de vivre qui monte du plus profond de moi-même. Elle ne fait pas fi des difficultés de la vie, mais elle me permet d’entrer en vibration avec toutes les bonnes choses qu’elles me permet de vivre et elle me rend heureuse de vivre, tout simplement, comme une enfant qui danse ou qui joue à la marelle, même toute seule.
C’est difficile pour moi de mettre des mots très élaborés sur cette expérience. Ce que je peux dire, c’est qu’elle préserve la fraicheur de mon regard, qu’elle fait vibrer doucement les cellules de mon corps, qu’elle va de pair avec une respiration pleine et profonde, ainsi qu’avec avec la sensation de m’habiter pleinement.
Les analogies qui me viennent sont musicales. Je vous les propose en espérant qu’elles vous parleront à vous aussi.
A mes yeux, cette expérience est d’autant plus précieuse qu’elle est enracinée dans mon quotidien tel qu’il est au lieu d’un quotidien de contes de féées et irréel. Il se trouve aussi que, à condition d’y mettre les moyens et de chercher son chemin de toute son âme, de tout son cœur et de toutes ses forces, elle est accessible même à des personnes ayant vécu des traumatismes et des maltraitances très graves. Et elle change la vie.

Katie Melua – Better than a dream

Enya – Flora’s secret

Loreena McKennitt – Marrakesh night market

(1) Jack Kornfield, Après l’exase la lessive, Pocket, 2010

Une réflexion sur « Goûter la joie de vivre au quotidien »

  1. Eh oui, chère Marie-Noëlle, cette joie enracinée dans le quotidien est plus belle que les plus beaux contes de fées… Ma joie s’enrichit de la tienne. Je t’embrasse. Marylène

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s